Pendant les Bonus, les Affaires Continuent

Pendant que la classe politique, des deux côtés de l’Atlantique, se focalise sur les divers primes et bonus distribués aux dirigeants de sociétés venues tendre leur sébile à la porte de l’Etat, certains entrepreneurs, sans faire de bruit, ont rapporté à la maison des salaires qui pourraient presque renflouer Citigroup

D’après Institutional Investor’s, les 25 principaux dirigeants de hedge funds, ces fonds spéculatifs tant décriés, ont empoché la modique somme de $11,6 milliards. A ce niveau là, pas besoin de convertir en euros. En moyenne, les managers de ces fonds, ont gagné $464 millions. De quoi laisser passer la récession. 

Le classement: 

1. James Simons. Renaissance Technologies: $2,5 milliards 

2. John Paulson. Paulson&Co. : $2 milliards 

3. John D. Arnold. Centaurus Technologies. $1.5 milliard (il a à peine 30 ans)  

john-arnold

4. George Soros. Soros Fund Management. $1.1 milliard 

5. Raymond Dalio. Bridgewater Associates. $780 millions 

6. Bruce Kovner. Caxton Associates. $640 millions 

7. David Shaw. D.E. Shaw & Co.  $275 millions 

8. Stanley Druckenmiller. Duquesne Capital Management. $260 millions 

9. David Harding. Winton Capital Management. $250 millions 

10. Alan Howard. Brevan Howard Asset Management. $250 millions 

« Merci au gouvernement, » a expliqué John Taylor, qui a empoché $250 millions. « S’il n’était pas intervenu, nous n’aurions eu personne avec qui faire des affaires. » Au moins, il n’est pas ingrat.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s