Andrew Cuomo, Nouveau Sheriff de Wall Street

Pendant que l’administration Obama trouvait toutes sortes de raisons pour que les $165 millions de bonus soient quand même versés à ceux qui ont provoqué la ruine de la plus importante société d’assurances de la planète, un homme, dont le bureau est en bordure de Wall Street, a décidé de taper du poing sur la table et même plus. Andrew Cuomo, attorney general de New York (l’équivalent du ministre de la Justice de cet Etat) vient d’envoyer une lettre au PDG d’AIG, lui demandant la liste de ceux qui, dans la division responsable des pertes astronomiques, devaient recevoir un bonus. Cuomo ne s’est pas arrêté là. Il a demandé que lui soit également communiqué la description du travail de chaque personne ainsi que l’évaluation de sa performance.   Devront lui être communiqués les noms de ceux qui ont rédigé les contrats garantissant les bonus et les contrats eux-mêmes. « Nous devons aux contribuables de prendre toutes les mesures possibles pour bloquer les bonus à ceux qui sont responsables de l’effondrement d’A.I.G. »  Si cette demande n’est pas remplie dans les meilleurs délais, Andrew Cuomo a menacé le PDG de l’assureur de le citer à comparaître. Alors que certains salariés d’A.I.G. ont reçu, d’après le PDG de la société, des menaces de mort, publier les noms de ceux qui ont bénéficié des $165 millions, terrifie Wall Street. 

andrewcuomo

Andrew Cuomo, le nouveau sheriff de Wall Street, est le rejeton d’une dynastie Démocrate. Son père, Mario, a été gouverneur de New York de 1983 à 1994. Son discours à la Convention Démocrate de 1984 restera comme l’un des grands moments de la politique américaine. Andrew, qui a été un proche conseillers de son père, a été associé à une autre dynastie politique. Il a en effet été marié à Kerry Kennedy, une des filles de Robert Kennedy. Avant d’être attorney general, Andrew Cuomo a été ministre du logement dans l’administration de Bill Clinton. Aujourd’hui, il espère que grâce à son action de défenseur des Américains ordinaires, il engrange du capital politique. Il a en effet l’oeil sur le siège de sénateur de l’Etat de New York laissé vacant par Hillary Clinton et que Caroline Kennedy avait finalement décliné. Son action contre A.I.G. ainsi que celle sur Merrill Lynch, dont il a demandé en justice la liste des 200 bénéficiaires des plus importants bonus, devraient faire monter le cours de son action politique. 




Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s